Téléphone d'ASC Sécurité02 99 72 85 69

Destruction de Chenilles Processionnaires

Découvrez les solutions proposées par Pôle Insectes pour le traitement contre la chenille processionnaire du pin.

La chenille processionnaire est la larve d'un papillon de nuit. Cette larve brune avec des tâches orangées est connue pour son mode de déplacement en file indienne.

Cet insecte est un des plus grands ravageurs forestiers en France, mais aussi sur l'ensemble des pays méditerranéens. Se nourrissant d'aiguilles de pins et de cèdres, elle jaunit et flétrit les aiguilles et provoquela défoliation de certaines branches. La défoliation ne provoque pas la mortalité des arbres, mais en ralentit la croissance et augmente la vulnérabilité aux maladies et aux autres ravageurs des forêts.

En fin d’hiver, les chenilles et les nids sont un danger pour les personnes et les animaux domestiques. Les longs poils urticants de ces chenilles peuvent s'avérer très dangereux en provoquant, chez les personnes sensibles, les enfants et les animaux de compagniedes réactions cutanées importantes, des lésions oculaires et respiratoires.

De par les nuisances, les dangers et la réglementation en vigueur, il est indispensable de réguler la présence des chenilles processionnaires.

La société PÔLE INSECTES vous propose tout un panel de services préventifs ou curatifs, efficaces et raisonnés dans l’éradication des chenilles processionnaire.

Avec PÔLE INSECTES : Une solution pour chaque saison !!

Le choix de la méthode de lutte nous sera dicté par le cycle biologique de l’insecte.

Automne/Hiver :
De novembre à avril, les chenilles processionnaires forment des nids plus ou moins volumineux, construits côté sud pour profiter des rayons du soleil. Elles en sortent la nuit pour s’alimenter, se déplaçant en « procession » suivant un fil de soie qui leur permet de rentrer au nid. La cohésion de la file en déplacement est assurée par le contact de la tête d’une chenille avec les poils de l’abdomen de celle qui la précède. Grâce aux rayonnements solaires, la température à l’intérieur du nid peut être supérieure de plusieurs degrés à la température ambiante.

Lutte mécanique : l'Échenillage
Dès l’apparition de masse fileuse à l’extrémité des branches, il est indispensable d’élaborer un plan de désinsectisation radical. Il conviendra donc de retirer les nids de l’arbre à l'aide d’un échenilloir sur cannes télescopiques (Hauteur inférieure à 15 Mètres) ou d'une nacelle si la hauteur des pins est importante. L’applicateur hygiéniste s'équipera alors, de ses équipements de protection individuelle (Combinaison hermétique, masque, gants, lunettes.), humidifiera l’arbre dans sa totalité et commencera l’échenillage. Afin de garantir votre sécurité, nous assurerons l’enlèvement des nids et leur incinération. L’échenillage et plus généralement la lutte mécanique permettent de limiter les effets dus aux poils urticants (qui se trouvent dans les nids) et de diminuer les processions des chenilles, entre mars et avril.

La lutte biologique : Pulvérisation d'un bio-pesticide.
De par sa connaissance et son expérience, notre expert antiparasitaire dans le cas d’une lutte curative sera amené à pulvériser sur les aiguilles des résineux un bio-insecticide : le Bacillus thuringiensis.
La chenille sera alors infectée lorsqu'elle dévorera les parties de la plante arrosée par la bactérie. La bactérie produit des spores et des cristaux de protéines qui entraînent la libération d'une substance toxique dans l'intestin des chenilles. Cette substance leur agresse la paroi intestinale et a pour effet de paralyser les mâchoires de la chenille. Quelques heures après l'absorption du produit, la chenille ne peut plus s'alimenter et meurt quelques jours plus tard.

La société PÔLE INSECTES est agréée par la Direction Régionale des Arbres et Forêts (DRAF) du ministère de l’Agriculture. Cet agrément nous engage à respecter les différentes législations en vigueur, notamment sur le respect des mesures de protection de l’environnement. C’est pourquoi nous utilisons le Bacillus qui est non toxique, qui ne laisse aucun résidu dans le sol ni sur l'arbre traité et qui ne présente aucun danger pour les animaux, les auxiliaires, les insectes pollinisateurs, les organismes aquatiques, les végétaux et les utilisateurs.

Le savoir-faire de nos techniciens, allié à l’efficacité de nos produits nous permet aujourd’hui de garantir le résultat de l’application, et ainsi d’accompagner la prestation d’un engagement de ré-intervention par la lutte mécanique en cas d’échec partiel. 


 

Pour PÔLE INSECTES : procession rime avec destruction !!!

Printemps : 
Au printemps, la colonie conduite par une femelle quitte l'abri et se dirige vers le sol. C'est la procession de nymphose : toutes les chenilles se tiennent les unes aux autres et se déplacent en longue file. Une file peut compter quelques centaines de chenilles. Au bout de plusieurs jours, elles s'arrêtent dans un endroit bien ensoleillé et s'enfouissent dans le sol.

Le piégeage des processions de la chenille processionnaire du pin.
Notre expert installera le piège directement sur le tronc de l'arbre infesté de nids. Le système est ingénieux et simple. Lorsque les chenilles vont quitter leur nid d'hiver et descendre du pin pour aller s'enterrer, les chenilles vont être canalisées dans la collerette de l'éco-piège et n'auront pas d'autre solution que de descendre dans le tuyau qui mène dans le sac rempli de terre. Là, elles vont croire qu'elles sont arrivées sur terre et elles vont s'enfuir dans la terre et se transformer en nymphes. Fin juin, début juillet, l’applicateur assurera la récupération des insectes et leur destruction.

Répondant au critère d’exigence environnemental de la société, ce système n'utilise aucun insecticide, ni phéromone.


Avec PÔLE INSECTES : La prévention c’est LA solution !!

Durant l’été :
Deux semaines après la procession, toujours dans le sol, les processionnaires tissent des cocons individuels et se transforment en chrysalides. Au bout de quelques mois, chaque chrysalide se métamorphose en papillon, toujours sous la terre. Un soir d'été, les papillons processionnaires sortent de terre. Le cycle peut alors reprendre par accouplement de la femelle et du mâle qui meurt un ou deux jours après, alors que la femelle s’envole vers une branche pour pondre ses 70 à 300 œufs avant de mourir aussi. Les petites chenilles éclosent 30 à 45 jours après la ponte.

Le piégeage des papillons de la chenille processionnaire.
Cette méthode amènera notre spécialiste à installer des pièges à phéromone sexuelle directement dans les arbres. Le piège sera suspendu aux branches basses du pin, diffusera l'odeur du papillon femelle (phéromone). Attirés par cette phéromone, les papillons mâles voleront autour. Épuisés, ils finiront par tomber dans l'entonnoir où ils se retrouveront piégés et se noieront dans le liquide versé au fond du seau. La portée de la phéromone est de plusieurs dizaines de mètres.

L'avantage du piégeage est sa mise en place rapide et sans protection. Comme toujours, la société utilise exclusivement des produits à moindre écotoxicité, cette spécialité est donc, bien évidemment, écologique et respectueuse de l'environnement. Le piégeage permet aussi la détection, le suivi des populations et le raisonnement des stratégies de lutte.

Le savoir-faire de nos techniciens allié à l’efficacité de nos produits nous permet aujourd’hui d’être des désinsectiseurs reconnus.